Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Les Royaumes Invisibles » Divers » Vos lectures » Science-Fiction » Divergente

Divergente

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Divergente le Sam 20 Juil - 11:24

Alice

avatar
Princesse de la Team Puck/Admin
Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en 5 factions.
à 16 ans, elle doit choisir son appartenance pour le reste de sa vie.
Cas rarissime, son test d'aptitude n'est pas concluant. Elle est divergente.
Ce secret peut la sauver... ou la tuer.

Tomes :
1 : Divergente
2 : Insurgente
3 : Allegiante (printemps 2014)
En français, les éditeurs ont eu moins d'imagination et les ont seulement nommé : Divergente 1, Divergente 2 et Divergente 3. Pour les différencier, j'ai mis les noms anglais.

Mon avis : J'avais entendu parler de ce livre sur un site de chronique (je ne me souviens plus lequel) et le résumé m'avait intéressée car dans le livre que j'écris moi-même, il y aussi un système avec 5 factions et je voulais lire Divergente pour voir si je n'aurai pas copié sans le vouloir. Me voilà rassurée : Divergente n'a rien à voir avec mon livre.
Donc ce livre, c'est une dystopie, dans le même genre que Hunger Games, la Déclaration etc...
Le monde (qui me paraît se limiter à une grande ville) se sépare en 5 factions définies chacune par une vertu :
Les Altruistes, qui gouvernent. Ils sont basés sur un principe de partage et refusent l'égoïsme.
Les Erudits, les intellectuels qui mettent au point les remèdes, la technologie etc...
Les Sincères, les plus francs qui louent les vertus de la vérité.
Les Audacieux, les courageux qui n'ont peur de (presque) rien.
Et les Fraternels, les gentils. On ne parle pas beaucoup d'eux mais c'est l'adjectif qui les qualifie, sans pour autant dire qu'ils sont les héros de l'histoire.
On se rend compte que ces vertus sont exagérées. Les Altruistes sont généreux mais bannissent l'égoïsme : interdiction de penser à soi, de se regarder dans un miroir, de mettre des vêtements extraverties etc...
Les Erudits sont tellement assoiffés de connaissance qu'ils en deviennent dangereux.
Non seulement les Sincères ne peuvent pas mentir mais en plus, ils ne peuvent pas cacher la vérité. Ils disent absolument tout ce qu'ils pensent.
Les Audacieux sont courageux. Tellement courageux qu'ils en deviennent irresponsables, à faire des choses suicidaires juste pour prouver leur courage.
Pour ce qui est des Fraternels... on ne parle pas assez d'eux pour juger mais je pense que c'est aussi exagéré que les autres.
Si cela vous dérange, que vous trouvez ça idiot eh bien je pense que c'est fait exprès, ça fait partie de l'histoire et c'est ça qui va mener à la suite alors que les mauvaises langues arrêtent de dire que les vertus sont mal représentées sans même comprendre le livre.
Une fois par an, les gens de 16 ans passent un test qui déterminera la faction que leur correspond. Ce test ne permet que de s'y retrouver, car le choix final reste à la personne concernée tout de même.
L'histoire est celle de Béatrice, qui a grandit au sein de la faction Altruiste. Mais le résultat du test n'est pas concluant : elle pourrait appartenir à trois factions. Bon, ce n'est pas clair. En gros, je vous explique.
Je prends mon exemple. Si j'avais vécu là-bas, le test aurait été plus concluant, j'en suis sûre. On m'aurait classée dans la faction des Erudits parce que je suis égoïste, lâche, pas particulièrement gentille, et même si je ne mens pas souvent, j'aime bien cacher la vérité. Par contre, j'adore apprendre alors ma faction est toute trouvée. Dans leur monde, tout le monde serait dans mon cas : le test donne un seul et unique résultat, c'est le cas de la grande majorité des gens. Par contre, quand ça donne plusieurs résultats, c'est des Divergents et ça, ben c'est pas bon (vous saurez pourquoi en lisant le livre).
Donc Béatrice choisit sa faction, tout à l'air de se passer plutôt bien mais elle doit cacher qu'elle est une Divergente. Elle ignore pourquoi mais la femme qui lui a fait passer le test lui a dit de n'en parler à personne car c'est dangereux. Alors elle n'en parle pas.
Le livre est bien écrit, il se lit assez vite mais l'histoire est passionnante. Les personnages ne sont pas trop énervants, Béatrice n'est pas complètement idiote, j'ai beaucoup aimé les personnages de Will et Uriah. Parmi les gentils, il n'y a que Al qui m'a cassé les pieds alors que d'habitude, il y a plus de personnages gentils qui me saoulent.
L'histoire est vraiment bien, on ne s'attend pas à cette tournure des événements, à ce qu'il se passe (bien que j'ai réussi à deviner pas mal de choses sur ce qui allait se passer) et le livre en devient imprévisible, surprenant. Un peu comme dans Game of Thrones, on ne s'étonnera pas que des gentils personnages importants meurent sans l'avoir mérité. Donc pour résumer, c'est pas cul-cul-le-praline. Tout ce que j'espère, c'est que la série ne se termine pas mal comme Hunger Games et comme beaucoup de livres de SF.
Les mauvais points que j'ai réussi à trouver : la couverture. La couverture anglaise est plutôt jolie mais, sans vouloir être offensante, ils se sont vraiment pas fait chier pour la couverture française (pourquoi changer la couverture ?). La couverture du tome 1 et 2 sont absolument identiques, excepté le fait que sur le 1, la flamme est bleue, dans le 2 elle est rouge. Et celles-ci ressemblent trop à la couverture de HG contrairement à la couv anglaise !
Autre point négatif : le film qui va sortir. Ce livre vient à peine de sortir que déjà il va sortir en film, et il est en cours de tournage (voire de montage à l'heure qu'il est) et sortira en 2014. Par simple curiosité, j'ai jeté un oeil au casting. Bon, l'actrice de Tris est pas très jolie mais au fond, elle respecte le personnage : blonde, pas très grande, air fragile, plutôt banale... Ce qui m'a surtout horrifiée, c'est Quatre et Will. Quatre, je l'imaginais plutôt beau gosse mais le gars qu'ils ont choisi est trooooop moche ! Au sujet de Will, ben il est censé être blond, je l'imaginais assez mimi quand même, parce que de mon avis, ben c'est mignon un intello qui fait style qu'il a du courage. Mais l'acteur... il est brun, en plus d'être moche. Pour Catherina, l'actrice est jolie et respecte le personnage, alors je ne dirai rien. L'actrice qui sort le plus du lot est celle qui fait Jeanine (la chef de la faction des Erudits) jouée par Kate Winslet (la seule actrice connue du casting). Pour le coup, j'imaginais Jeanine exactement comme ça ! Enfin bref, ce n'est pas vraiment un point négatif du livre mais plutôt du film mais bon, comme j'ai peu de mauvaises choses à dire sur ce livre, je me débrouille ! Si vous envisagez de lire le livre, ne regardez pas ce casting ! ça gâcherait votre lecture. Faîtes-vous votre propre image des personnages et une fois que vous aurez fini le tome 2, voire le 3 s'il est sorti, alors vous pourrez satisfaire votre curiosité.
Un dernier détail : euh, le logo des Erudits, c'est le même logo que l'académie de Fordhiver (une école de magie dans le jeu vidéo Skyrim) ou je rêve ? *je sors*
J'ai vraiment adoré ce livre, ça m'a redonné le goût de la lecture. ça fait presque un an que je ne lis presque rien, que je me force, et là, c'était avec grand plaisir que j'ai lu ce livre en deux jours. Je le conseille à tous les fans de HG et vraiment, ce livre est incontournable, il est vraiment génial, un véritable coup de cœur. Je n'ai absolument rien à redire sur l'histoire : originale et surprenante, personnages attachants, style d'écriture correct... Un chef-d'oeuvre.
J'ai pu voir quelques mauvaises critiques de ce livre disant qu'il était mal écrit, l'histoire peu intéressante et rien à voir avec HG. Alors je me permets de dire le contraire : HG avait un style d'écriture standard. Pas mal écrit mais pas du Victor Hugo non plus. C'est également le cas de Divergente. Pour l'histoire peu intéressante, sachez que dans le premier tome, c'est un peu l'introduction. On voit surtout Tris passer l’initiation de sa faction et découvrir les véritables méchants peu à peu, l'action vient dans le 2. Pour le truc de "ça n'a rien avoir avec HG !" je dis : ok, c'est pas un jeu diabolique télévisé avec des tueries et une héroïne qui s'appelle Katniss mais si ça avait été le cas, on appellerait ça du plagiat. Et toutes les dystopies se ressemblent d'une manière ou d'une autre. Et croyez-moi, Divergente est beaucoup, beaucoup plus proche de HG que "le dernier jardin", qui est aussi une dystopie. Les factions font un peu penser aux districts et ce problème avec le gouvernement également. Oula, mon commentaire commence à devenir long ! J'arrête là !
Si vous le voyez en librairie, n'hésitez pas ! Et si vous ne le voyez pas, cherchez-le, ou commandez-le !


-> Petit test sympathique pour savoir à quelle faction on est. C'est en anglais, mais google traduction est votre ami.
http://www.gotoquiz.com/which_faction_from_divergent_would_you_be_bes
Je suis à 83% des Erudits, ensuite 70% chez les Fraternels et en dernier, bah 0% chez les Audacieux ce qui signifie en gros que je dois être la fille la plus lâche de la Terre xD


_________________
Voir le profil de l'utilisateur http://the-iron-fey.forumgratuit.org

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum